Kéfir de lait : le ferment lactique bio

Kéfir de lait : le ferment lactique bio
5 (100%) 1 vote

Du fait de notre alimentation, nous avons régulièrement du mal à mieux préserver notre capital santé. Heureusement qu’il existe des produits nous permettant de nous trouvons à l’abri des problèmes de santé qui peuvent y être attachés. C’est le cas du Kéfir de lait, un ferment lactique bio. Voici un focus le concernant. 

Kéfir de lait : qu’est-ce que c’est ? 

Cela fait maintenant plusieurs millénaires que les habitants des montagnes de Caucase prennent régulièrement du kéfir de lait. Il s’agit même, pour eux, de l’une de leurs boissons traditionnelles. Son obtention est rendue possible par le passage du lait par un processus de fermentation lactique qui favorise la transformation du lactose en d’autres éléments, la présence de grains de kéfir aidant. 

Dans ces grains de kéfir se trouvent des organismes vivants invisibles à l’œil nu de type levures et de bactéries qui, du fait de leur présence en quantité suffisante dans la boisson permet à celle-ci d’avoir des effets bienfaisants sur la santé. Le lait de Kéfir remplit ainsi toutes les conditions pour être classé parmi les probiotiques et constitue ainsi, sans conteste, une solution efficace pour la restauration de la flore intestinale, l’amélioration de la digestion et le renforcement des défenses naturelles. 

Kéfir de lait : pourquoi en prendre ?

Les troubles dus au déséquilibre de flore intestinale constituent, sans conteste la première raison qui pousse de plus en plus de personnes à prendre du Kéfir de lait. C’est le cas notamment des ulcères, du syndrome du côlon irritable et la maladie de Crohn. Les probiotiques que l’on trouve dans la boisson contribuent tout de même efficacement dans la lutte contre d’autres problèmes digestifs comme la diarrhée. 

On trouve dans le lait de Kéfir une quantité non négligeable de biotine, de folate et de kéfiran. Avec les probiotiques, ces derniers fournissent une plus grande capacité à anéantir des micro-organismes pathogènes comme l’escherichia coli, la salmonelle et le champignon Candida. Ils favorisent ainsi une plus grande efficacité du système immunitaire. 

Du fait de son importante teneur en calcium et en composés actifs favorisant la fixation de cet élément dans l’organisme, le kéfir de lait constitue également un meilleur moyen pour solidifier les os et ainsi se trouver à l’abri du ravage de l’ostéoporose. Il s’agit aussi d’une solution idéale pour la réduction d’allergies, pour le soin de certains problèmes de peau comme les éruptions cutanées et l’eczéma et la diminution de l’intolérance lactose. 

Kéfir de lait : comment le consommer ? 

Consommer du kéfir de lait tous les jours ne pourrait pas être mauvais pour votre santé, bien au contraire. Il est tout de même recommandé, pour un début avec cette boisson, de se suffire d’une dose journalière de 100 ml avant de l’augmenter progressivement au fil du temps. Notez également que les dosages seront différents si vous voulez en prendre pour le traitement d’une maladie donnée. Ainsi, en cas de diarrhée, une dose quotidienne de 1l de kéfir ayant passé par une phase de fermentation de 48h est recommandée. La constipation, de son côté, nécessitera une dose de 0,5l par jour de kéfir de lait dont la durée de fermentation se trouve entre 12 et 48h. Il en faut aussi 1 litre par jour en cas d’Asthme, de bronchite et de maladie nerveuse.